Skip to navigationSkip to content

L’animation 2D : Motion Design

Retour à la page blog

L’animation 2D : Motion Design

Scroll down

À la frontière de la science et de l’art, savoir animer des visuels relève de l’artisanat. C’est ce que sont capables de faire les graphistes et les Motion Designers. La matière première des animations est fournie par le graphiste, qui crée les scènes aux étapes de moodboard et de storyboarding, tandis que le Motion Designer, en maître de la 4ème dimension, insuffle la vie à ces éléments grâce à sa touche créative et son sens aiguisé du timing. Dans cet article, vous allez découvrir ce qu’est le motion design, les différentes étapes de création d’une animation, les différents styles qu’elle peut prendre ou encore les outils nécessaires pour sa réalisation.

Définition du Motion Design

Le « Motion Design » désigne le fait d’animer des éléments graphiques. Ces derniers peuvent être créés en 2D sous la forme de pictogrammes, de typographie,  de photos, de dessins ou encore d’illustrations mais également en 3D. 

On retrouve du motion design à la télévision, dans des vidéos sur Internet, sur des panneaux publicitaires, etc. Si ce format a tant de succès, c’est qu’il permet facilement de capter l’attention et de faire passer des messages puissants.

Les étapes de création d’une animation

Une fois que vous avez décidé de vous lancer, seul ou accompagné, dans la création d’une animation en motion design, vous devez respecter un certain nombre d’étapes. Les voici. 

  • La première consiste à définir les éléments principaux de votre vidéo : la cible à laquelle vous vous adressez, l’objectif, la durée estimée, les principaux éléments que vous souhaitez transmettre aux personnes qui la visionnent, etc. Une fois que vous savez dans quelle direction vous allez, vous pouvez passer à l’écriture d’un script. Il s’agit d’un fil conducteur pour le déroulé de votre animation. Il peut s’agir de la voix off qui sera lue, de sous-titres, ou bien d’un scénario à suivre, scène par scène. 
  • L’étape suivante consiste à créer un moodboard. Littéralement traduit par « planche d’humeur », c’est en réalité un assemblage d’images, qui permettent d’exprimer la vision vers laquelle vous souhaitez aller. Il ne s’agit absolument pas d’un produit fini, mais vraiment d’une trame permettant de capter vos inspirations et d’orienter la suite de votre travail. 
  • Vous pouvez ensuite passer au storyboard. Pour cela, vous devez partir de votre script pour en créer une version imagée. C’est donc une illustration, séquence par séquence des plans d’animations que vous souhaitez créer. Le storyboard peut être plus ou moins détaillé en fonction de la complexité du projet. Il est primordial de valider définitivement cette étape avant de passer à l’animation. 

Enfin vient l'animation ! Vous pouvez alors donner du mouvement à vos éléments graphiques et laisser libre cours à votre sens du timing  Enfin, vous pouvez ajouter du son à votre animation : on appelle cela le sound design. Les éléments sonores peuvent être très importants, car ils participent à rendre une vidéo attractive et dynamique. Ils peuvent également apporter de l’émotion, et on a tendance à sous-estimer cette partie créative

Les différents Styles d’Animations

Lorsque vous travaillez en motion design 2D, vous avez le choix entre différents styles d’animation :

  • La typographie animée. Les mots sont au cœur de ce type d’animation. Ce style est souvent choisi lorsque l’on souhaite délivrer un message fort ou pour raconter une histoire en utilisant le storytelling. Il peut être accompagné de quelques images pour enrichir l’histoire.
  • Le pictogramme animé. Ce style se base sur des éléments graphiques, facilement compréhensibles. Il peut être utilisé pour expliquer des concepts, des phénomènes complexes, ou pour présenter un produit par exemple.
  • /La Data visualisation. Vous pouvez choisir ce style d’animation lorsque vous avez beaucoup de données chiffrées à partager. En les animant, vous pouvez facilement démontrer des évolutions, faire des comparaisons, dresser des bilans, etc. 
  • Le dessin animé image par image. C’est l’animation traditionnelle, que vous devez bien connaître si vous avez regardé des dessins animés ou des cartoons. Elle consiste à animer des personnages – ou d’autres éléments – en les mettant à la suite. 

Il est également possible de créer des animations 3D. Ce style d’animation a révolutionné le motion design, puisqu’il permet de donner du volume à vos images et d’y ajouter de la profondeur. Cela peut faciliter la compréhension de certains mécanismes par votre audience, l’aider à se projeter dans votre univers, ou encore visualiser de façon plus précise les produits que vous leur présentez. La création d’animation 3D est généralement plus longue (car plus complexe) que les animations 2D.

Les Outils indispensables en Motion Design

Des logiciels de la suite Adobe pour le Motion Design 2D

Pour faire du motion design 2D, vous avez besoin d’outils. Il en existe beaucoup, et il est parfois difficile de s’y retrouver. En fonction de votre budget, de votre niveau technique et de vos besoins, vous pouvez choisir celui qui est le plus adapté. Parfois, vous pouvez en combiner plusieurs. 

Illustrator : c’est un outil de la suite Adobe, très adapté à la création graphique. Grâce à lui, vous pouvez créer des images au format vectoriel, que vous animerez avec un autre logiciel. 

After Effects : il est incontournable pour le motion design. Il est apprécié pour sa polyvalence, puisqu’il permet d’animer toutes vos vidéos et créer des effets spéciaux. Il semble difficile de s’en passer ! Il fait également partie de la suite Adobe. 

Les logiciels incontournables de l’animation 3D

Si vous souhaitez vous lancer dans une animation 3D, les outils à utiliser sont légèrement différents. En voici trois. 

Houdini : c’est un logiciel très utilisé pour les simulations 3D. Vous pouvez créer des mouvements de particules assez complexes et vous plonger dans les simulations physiques de vos modélisations 3D ! Cinema 4D : c’est un outil de référence pour les animations 3D et 4D. Ce logiciel est très polyvalent et permet de créer des images fixes et des animations très créatives. Il est particulièrement connu en motion design pour ses outils de création 3D abstraites (Mograph)Attention : son prix est très élevé.

Maya : c’est un logiciel très utilisé dans l’univers du cinéma d’animation et particulièrement adapté à l’animation de personnages en 3D Apprendre à le maîtriser est relativement long, car il est extrêmement complet et intègre de nombreux outils, comme la modélisation organique par exemple. Si vous souhaitez simplement créer une petite vidéo d’animation, ce ne sera pas forcément le logiciel le plus adapté à votre besoin.

Afin de créer une animation en motion design réussie, un certain nombre de compétences diverses sont nécessaires. Il peut arriver qu’une personne seule soit capable de les assumer, mais dans les faits, il est souvent nécessaire de travailler en équipe sur ce type de projet. Le confier à une équipe composée de Copywriters, Directeurs Artistiques, Graphistes et Motion designers permet d’obtenir des résultats qualitatifs, car les compétences des uns sont complémentaires avec celles des autres. Des échanges fructueux en amont du projet sont les prémisses d’un contenu final de qualité, dont chaque membre de l’équipe a un rôle capital à jouer.